• Le 06 décembre 2019
    De 14:30 à 16:00
    Campus centre ville
  • 14h30-16h
  • Plan d'accès

Le CRHIA, en collaboration avec le Centre des Archives Diplomatiques de Nantes (CADN) et l'Université Permanente, vous invite à participer à la première séance du cycle de conférences en histoire diplomatique 2019-2020, dédié à la Russie, sur le thème :
 

L'origine des relations entre la Russie et l'Europe, au XVIIe siècle


Dans le cadre de son partenariat avec le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, le CRHIA a mis en place avec l'Université Permanente de Nantes et le Centre des Archives diplomatiques de Nantes, un cycle de conférences en histoire diplomatique et des relations internationales ouvert au grand public.

La 1ère séance 2019-2020 sera animée par Marie-Karine SCHAUB, Maître de conférences en histoire moderne à l'Université Paris Est - Créteil.

Résumé :

A l'aube des relations franco-russes à la fin du XVIe siècle, on trouve d'abord des marchands désireux de commencer en mer Baltique et en mer Blanche. Ils empruntent de nouvelles routes commerciales, font des étapes dans les villes littorales en expansion et commencent à constituer un savoir sur un monde entre très peu connu. En face d'eux, les élites politiques russes cherchent à favoriser la présence de marchands européens dans leurs ports et leur ouvrent le marché moscovite. Cette première génération de marchands-diplomates est suivie dans le premier tiers du XVIIe siècle par celle d'ambassadeurs officiels du roi de France chargés d'établir des relations diplomatiques entre les deux couronnes et de conforter la présence commerciale française en Russie.

A travers l'exemple de trois ambassades françaises et russes, celle de Jean Sauvage en 1586, de Deshayes de Courmenin en 1629 ou de Kondyrev et Neverov en 1615, on analysera ce moment initial des relations franco-russes, en montrant les enjeux économiques ou politiques, mais aussi culturels et diplomatiques.

Biographie:

Marie-Karine SCHAUB enseigne l'Histoire Moderne à l'Université Paris Est Créteil. Elle est spécialiste de l'Histoire de la Russie et de ses relations internationales à l'époque moderne. Elle prépare un livre sur les relations entre la Moscovie et l'Europe au XVIIe siècle.