• Le 02 mars 2020
    Campus Tertre

La Fondation pour la mémoire de l’esclavage créée en novembre 2019 a tenu le jeudi 27 février à Paris la réunion inaugurale de son comité scientifique présidée par le professeur Romuald Fonkoua.

photo CS Fondation pour la mémoire de l'esclavage

Cette instance consultative de la Fondation comporte 40 membres, français et étrangers, représentant de multiples disciplines (histoire, sciences politiques, archéologie, histoire de l’art, littérature…).

Parmi ces membres, deux enseignants-chercheurs du Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA): António ALMEIDA DE MENDES et Bernard MICHON, Maîtres de conférences en histoire moderne à l'Université de Nantes.

La séance a été ouverte par un message de Jean-Marc AYRAULT, président de la Fondation, dans lequel il a souligné l’importance du conseil scientifique dans la gouvernance de la Fondation, au service de son projet entre histoire, culture et citoyenneté. Romuald Fonkoua a ensuite présenté ce que sera le rôle des membres du conseil scientifique, collectif, pour apporter l’éclairage des derniers apports de la recherche sur les questions que la Fondation a vocation à traiter, et individuel, pour mettre leur expertise au service des actions qu’elle développera ou soutiendra.

Le Conseil scientifique a ensuite échangé sur les différents programmes de la Fondation, débattu de l’organisation future de ses travaux et du prix de thèse 2020 de la Fondation, dont la période de dépôt des candidatures a été prolongée jusqu’à la fin mars. La prochaine séance du conseil scientifique se tiendra le 30 mars, avec à l’ordre du jour notamment l’adoption de son règlement intérieur, la mise en place des groupes de travail thématiques pour 2020 et la définition des premières actions de son programme Recherche.