Édito de "la Plume du Tertre" :

« Joyeux Hunger Games »
La fin de l’année scolaire s’impose à nous entre épuisement et nostalgie. L’université nous fatigue, nous efforce à nous dépasser et nous dépasse, nous malmène et nous surprend, que ce soit de par son organisation ou son authenticité. Le temps y passe très vite, et pourtant la bibliothèque est devenue comme une deuxième maison, à force des fermetures de BU incalculables aux sonneries angoissantes. Qu’elle nous offre un diplôme ou non, un travail ou non, il y a une chose que personne ne pourra nier : elle nous fait grandir. Un peu comme un « joyeux hunger games », entre la première année et la dernière, peu sont restés jusqu’au bout. L’université forge, elle apprend, et elle contribue grandement à nous faire devenir l’adulte que nous sommes ou deviendrons ; elle forge nos avis, notre ouverture d’esprit et notre compréhension du monde. En dépit de périodes de partielles difficiles, de la fatigue, de ses machines à café qui peinent à fonctionner, des notes incomprises ou encore des escaliers de Tertre pour le moins douteux...
En dépit des TD en sur-effectif, des sandwichs du pôle étudiant dont on se lasse et pour lesquels les croissants relèvent le niveau, en dépit des centaines d’euros sûrement dépensés au sein des mêmes machines à café citées plus tôt, l’université va me manquer.

Celle-ci permet aussi l’accomplissement de petits projets à l’initiative d’étudiants, comme celui de la Plume du Tertre. Une nouvelle page se tourne pour ce journal imparfait au charme unique, qui recouvrera dès l’année prochaine de nouveaux rédacteurs. Ce projet n’est autre que l’expression des idées des étudiants, qui s’efforcent chaque mois de partager ce qui leur tient à coeur, et voici ce qu’ils ont souhaité rédiger pour le dernier numéro de l’année. Dans une atmosphère de fin de l’année scolaire, la Plume continue de vous accompagner dans vos choix futurs : un nouveau témoignage Erasmus ou encore celui d’un étudiant en master de géographie vous éclaireront peut-être. Ensuite, la culture revient cette fois avec du cinéma ! Un film marquant du début d’année sera partagé en détail. Actualité, polémique et réflexion auront plus que jamais leur place avec un sujet on ne peut plus proche de nous : un dossier concernant les réformes universitaires est présenté par trois étudiants de Master HCP. Qu’en est-il de l’avenir de cette université que nous aimons tant ? Enfin, la réflexion s’étend plus largement : un étudiant réfléchit sur les Scandinaves, l'une développe l'enseignement des questions européennes au lycée et l'autre aborde le thème du fauteuil-rugby. Aussi, dans ce quinzième numéro, la Plume a une nouvelle fois rencontré un People de l’histoire anonyme… Alors bonne lecture et « puisse le sort vous être favorable » !
BY GOMAR

"Le Hors-série de la Plume du Tertre"

DÉSILLUSIONS - Analyse du système universitaire français
Enquête réalisée par : Maxime Deux, Gwendal Dugast et Axel Padioleau

Sommaire :
  • Chronologie des réformes
  • L’Agence Nationale de la Recherche :
  • Le financement par projet, une mise au pas de la recherche ?
  • Entretien avec Annick Peters-Custot
  • La loi ORE : le grand tri sélectif ?
  • Le budget de l'enseignement supérieur et de la
  • recherche : la stratégie de la crise permanente ?
  • Entretien avec Yann Lignereux
  • Enquête sur la nouvelle loi de Programmation
  • Pluriannuelle de la Recherche
  • Pour aller pour loin...
  • Conclusion

Retrouvez aussi les anciens numéros de la "Plume du Tertre" :