Résumé

La licence Histoire de l’art et Archéologie doit permettre aux étudiants d’acquérir une solide culture générale et des méthodes d’analyse du patrimoine archéologique et artistique pour pouvoir par la suite intégrer un vaste champ de master. En savoir plus

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Vous pouvez contacter les enseignants référents :

Le secrétariat pédagogique :

  • Contact Reprise d'études / Formation continue

Pôle Formation Continue : Lettres - Langues - SHS - STAPS

Formulaire de contact

Détails

Inscriptions pédagogiques / Réunions de rentrée

Afin de compléter l'inscription universitaire engagée avec l'inscription administrative auprès de la Scolarité Lettres, les choix des enseignements ("inscription pédagogique") seront définis et arrêtés lors de la semaine de la pré-rentrée organisée au sein de l'UFR Histoire, Histoire de l'art et Archéologie.
 
Présence obligatoire des étudiants lors de la semaine de pré-rentrée

Consulter les dates des réunions de rentrée 2019-2020

Présentation

Les différents parcours de la licence Histoire de l’art et Archéologie doivent permettre aux étudiants d’acquérir des connaissances et des compétences solides dans les domaines qu’ils auront choisis.
Cela leur permettra d’intégrer des masters spécialisés et d’exercer un des nombreux métiers sur lesquels débouchent les formations en histoire de l’art et en archéologie.

La formation se veut néanmoins suffisamment interdisciplinaire dans ses outils et ses options pour qu’à l’issue des trois années, les étudiants puissent trouver des débouchés professionnels au-delà du champ de l’archéologie et de l’histoire de l’art.
Une poursuite en master est cependant vivement conseillée pour accroître ses chances sur le marché de l’emploi.

L’acquisition de cette culture et de ces savoir-faire passe par l’étude de toutes les périodes préhistoriques, protohistoriques et historiques (Antiquité, Moyen Âge, époques moderne et contemporaine). Une place de choix sera donc consacrée aux enseignements fondamentaux concernant les grandes aires chronologiques et culturelles occidentales, des origines à nos jours.
En même temps, les outils de méthodologie, de lecture et de compréhension adaptés à la discipline sont enseignés.

L’histoire de l’art porte sur le champ des arts visuels, principalement la peinture, la sculpture, l’architecture et les arts décoratifs.

Les 3 parcours suivants sont possibles à partir de la L2 :

  • Parcours Archéologie
  • Parcours Histoire de l’art
  • Parcours Conservation et médiation des patrimoines

Lieux

Nantes

Admission

Pré-requis

Formation(s) requise(s)

L'accès en L2 est de droit pour les candidats issus :

  • de L1 "portail" Histoire, histoire de l'art et archéologie
  • de L1 bidisciplinaire italien-histoire de l'art

L'accès en L3 est de droit pour les candidats issus :

  • de L2  Histoire de l'art et archéologie
  • de L2 bidisciplinaire italien-histoire de l'art

Attention, l'accès n'est pas de droit en Licence 3 pour les candidats issus d'une licence 2 d'Histoire.
Dans ce cas il est nécessaire de constituer un dossier de validation d'acquis.

Public ciblé

Ce diplôme est ouvert aux lycéens titulaires du baccalauréat ou à des personnes bénéficiant d’une équivalence (dossier à constituer), intéressés par des études en histoire de l’art et en archéologie.

Programme

Les trois années de formation s'organisent selon le principe de la spécialisation progressive :

  • Licence 1
    La licence 1 s'organise sous la forme d'un portail et propose une formation en :
    • histoire,
    • histoire de l'art
    • archéologie.

Le tronc commun est composé de cours en amphithéâtre dans chacune des disciplines.
L'une de ces disciplines sera privilégiée par l'étudiant chaque semestre, avec la mise en place de groupes-classes d'approfondissement disciplinaire et méthodologique à effectif limité.
Des options et des langues complètent la formation.

  • Licence 2
    A partir de la deuxième année (L2), l'étudiant doit choisir entre 3 parcours :
    • Parcours Archéologie
    • Parcours Histoire de l'art
    • Parcours Médiation et conservation des patrimoines. Dans ce dernier l'étudiant conserve une part proportionné d'enseignement en histoire, histoire de l'art et archéologie jusqu'à la fin de la licence.

A côté de ces trois parcours, les étudiants ont la possibilité de s'inscrire dans une licence bidisciplinaire histoire de l'art-italien. Les cours sont composés pour moitié de cours d'histoire de l'art et pour moitié de cours d'italien. Les étudiants peuvent ne pas avoir fait d'italien au lycée et débuter leur apprentissage en L1.

Des passerelles entre les différents parcours sont possibles à la fin de chaque semestre.

Contenu de la formation

La licence se prépare en trois ans (L1-L2-L3) et est organisée en six semestres de 12 semaines.
Le temps de présence hebdomadaire moyen des étudiants en cours (CM et TD) varie entre 18h et 20h par semaine.
Un temps de travail personnel équivalent est attendu (recherches bibliographiques et lectures, préparation d'exposé, relecture et approfondissement des cours, etc.), ce qui correspond à des semaines d'environ 36 à 40h de travail.

Le stage est obligatoire. Il a lieu entre la L2 et la L3.
Il est évalué par un rapport de stage noté en L3 et rapporte des crédits ECTS.

Et après ?

Niveau de sortie

Bac+3 (Niveau 6)

Compétences visées

Référentiels de compétences : RNCP, Inventaire, RAC

Consulter la fiche RNCP nationale n°24432 relative à ce diplôme

Concernant les Licences, Licences professionnelles et Master, enregistrés de droit au RNCP, une fiche nationale permet de définir les dénominateurs communs au niveau de la mention du diplôme pour chacune des universités proposant cette mention.

Qu’est-ce que le RNCP ?

Activités et compétences visées

Les fiches parcours permettent de définir les spécificités selon les différents parcours de formation proposés par les Universités.

Les informations présentées dans le résumé descriptif du parcours type s’inscrivent en complément de celles indiquées dans la fiche RNCP nationale présentant la mention de rattachement. De ce fait, il est indispensable de consulter conjointement les fiches parcours et la fiche nationale.

Poursuites d'études

Articulation entre la licence et les masters proposés à Nantes:
  • Parcours Archéologie :
    Les étudiants ont la possibilité d’intégrer le Master « Archéologie, sciences de l’archéologie » co-accrédité avec Rennes 2, Brest et Le Mans (un master 1 indifférencié, puis 4 parcours de master 2 : Préhistoire, Archéologie des périodes historiques, Archéologie des sociétés et des territoires en France métropolitaine, Métiers de l’archéologie).
     
  • Parcours Histoire de l’art :
    Les étudiants peuvent poursuivre dans le master « Histoire, civilisations, patrimoine », parcours histoire de l’art.
    Ils peuvent également intégrer le parcours patrimoine (anciennement Valpec) du master Médiation, expertise, valorisation culturelle.
     
  • Parcours Conservation et médiation des patrimoines :
    Les étudiants sont préparés pour intégrer le parcours Neopat, ainsi que les nombreux masters spécialisés dans les différents métiers du patrimoine.
    Ils ont par ailleurs la possibilité de poursuivre en parcours histoire de l’art du master « Histoire, civilisations, patrimoine ».
Dans tous les cas, les étudiants sont également préparés pour postuler dans de nombreux masters proposés par d’autres universités françaises ou étrangères.

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Pour les trois parcours, les débouchés indiqués sont possibles sous réserve, pour la plupart, de la poursuite des études en Master et/ou de l’obtention d’un concours administratif.

  • Parcours Archéologie :
    Métiers de l’archéologie préventive en collectivités territoriales, en service municipal, à l’Institut National de Recherche en Archéologie préventive ou dans une société privée ; métiers de la conservation en musée ; métiers de la conservation et/ou de la valorisation du patrimoine ; ingénieur d’étude, de recherche ou enseignement supérieur.
     
  • Parcours Histoire de l’art :
    Métiers de la culture, du patrimoine, du tourisme ; métiers du marché de l’art ; métiers de la communication et du journalisme ; métiers du livre ; enseignement supérieur et recherche.
     
  • Parcours Conservation et médiation des patrimoines :
    Métiers de la médiation, de la valorisation et de la conservation des patrimoines matériels et immatériels ; métiers du tourisme ; métiers du journalisme et de la communication.