• Campus Tertre

Parution du septième numéro de "La Plume du Tertre", journal d'histoire, histoire de l'art et archéologie créé par les étudiants de l'UFR

Édito de "la Plume du Tertre"

Ce 11 février, l'Iran a fêté le 40ème anniversaire de sa République islamique. 40 ans d'histoire marqués par des soulèvements, des manifestations, qualifiés « d'interminable révolution » (Le Monde). Entre difficultés économiques et relations internationales altérées, l'Iran ne semble pas pouvoir sortir de cet atmosphère de révolte de sitôt. L'un de nos rédacteurs nous éclaircit sur ce sujet au sein du neuvième numéro de la Plume du Tertre.
Ce même rédacteur qualifie aussi la pauvreté de « terreau fertile à la révolte » et c'est un fait ; que nous observons à l'intérieur de nos frontières depuis le 17 novembre 2018, la première manifestation des gilets jaunes. En raison de l'atmosphère dans laquelle nous vivons, c'est sur cette effervescence qu'il est opportun de réfléchir pour la présentation de ce numéro. Définition de révolte : « Action menée par un groupe de personnes qui s'oppose ouvertement à l'autorité établie et tente de la renverser ». (LaRousse) Selon l'Insee, 60% des Français se situent sous le seuil de pauvreté, dont 20% étant... des étudiants ! Le lien entre pauvreté et révolte apparaît encore une fois évident, tout comme nous l'apprend notre filière. Un autre des rédacteurs de la Plume du Tertre nous fera alors le plaisir de faire un parallèle dans ce numéro entre une révolte de l'époque
moderne à celle qui occupe nos téléviseurs chaque samedi. Un anachronisme pertinent qui nous permettra de prendre du recul...
Puis comme dans chacun des numéros vous pourrez voyager à Chypre ou encore à Copenhague sans toucher à vos bourses ! Discuter avec « Plon-plon », délaissé par les Bonaparte, sans machine à remonter le temps vous sera aussi permis ! Enfin, si la Saint-Valentin ne vous a pas réussi, peut-être que le Plumeauscope vous permettra de garder encore un peu espoir... Dans le cas contraire, attention aux abus sur les terrasses des cafés avec le retour du beau temps, n'oubliez pas que vous
faites peut-être partie des 20% haha !
BY GOMAR