Personnel de l'université

Annick PETERS CUSTOT

Professeure d'histoire du Moyen Âge Directrice de l'UFR Histoire, Histoire de l'art et Archéologie

Coordonnées

Tél
0253522563 (n° interne : 442563)
Mail
Annick.Peterscustot@univ-nantes.fr
Site internet
https://univ-nantes.academia.edu/AnnickPETERSCUSTOT

Discipline(s) enseignée(s)

Histoire du Moyen Âge

Thèmes de recherche

Professeure à l'université de Nantes depuis 2014, Annick Peters-Custot est spécialiste, d'abord et avant tout, de l'Italie méridionale aux périodes byzantine, normande et souabe (IXe-XIIIe siècles), en particulier des communautés italo-grecques et de leur culture juridique, religieuse, linguistique. Elle s'intéresse en particulier à l'histoire des contacts monastiques et liturgiques entre le monde byzantin et l'Occident au Moyen Âge, et aux représentations occidentales des Byzantins. Elle travaille également sur l'idéologie politique du royaume de Sicile, et sur la notion d'impérialité. Elle a coordonné plusieurs programmes de recherche internationaux inscrits dans les programmations scientifiques de l'Ecole française de Rome depuis 2008, le dernier en date étant Imperialiter, qui analyse les transferts de l'idéologie impériale dans les constructions politiques non impériales en Occident entre le XIIe et le XVIIe siècle : https://www.efrome.it/la-recherche/programmes/programmes-scientifiques-2017-2021/imperialiter.html

Activités / CV

Formation et expérience professionnelle :

1993-1998 : élève à l'Ecole Normale Supérieure (Ulm). Licence, maîtrise, agrégation d'histoire, DEA d'histoire médiévale à l'Université de Paris 1.
1998-2002 : doctorat d'histoire médiévale à l'Université de Paris 1 (dir.: J.-M. Martin).Sujet : Les populations grecques de l'Italie méridionale post-byzantine : modalités d'acculturation (XIe - milieu du XIVe siècles).
2003-2014 : Maître de conférences à l'Université de Saint-Etienne
Décembre 2011 : Habilitation à diriger les Recherches à l'Université de Paris 1.
Depuis septembre 2014 : Professeure à l'Université de Nantes.

Dernières publications (2017-2020)

Coordination d’ouvrages collectifs

1. (avec J.-M. Martin et V. Prigent), L’héritage byzantin en Italie. IV. Habitat et structure agraire, Rome, 2017 (Collection de l’École française de Rome, 531).

2. (avec O. Delouis et M. Mossakowska-Gaubert), Les mobilités monastiques en Orient et en Occident, de l’Antiquité tardive au Moyen Âge (IVe-XVe siècles), Rome, 2019 (Collection de l’École française de Rome, 558).

3. (avec C. Rouxpetel et B. Cabouret), La réception des Pères grecs dans l’Italie médiévale, Paris, Éditions du Cerf, 2020.

Articles scientifiques

1.  « Bessarion et le monachisme italo-grec : l’Orient en Italie du Sud ? », Cahiers d’études italiennes [En ligne : 25 | 2017, mis en ligne le 10 octobre 2017. URL : http://cei.revues.org/3616.

2. (avec Fanny Madeline) : « De Guillaume Ier à Roger II de Sicile : Autour de l’impérialité des premiers couronnements royaux normands (1066-1130) », Annales de Normandie, 69-1, janvier-juin 2019, p. 165-198.

Articles publiés dans des actes de colloques  (sélection)

1. « Le monachisme byzantin de l’Italie méridionale. Réalité et perception, du IXe au XIe siècle », dans Monachesimo d’oriente, monachesimo d’Occidente. Settimane di Studi del Centro Italiano di Studi sull’Alto Medio Evo, Spoleto, 31 marzo-6 aprile 2016, Spolète, 2017, p. 359-396.

2. « Gli Italo-Greci e la duplicità degli imperi e della romanitas », dans K. Wolf et K. Herbers (éd.), Southern Italy as contact area and border region during the Early Middle Ages. Religous-cultural Heterogeneity and competing Powers in local, Transregional and Universal Dimensions, Köln-Weimar-Wien, 2018, p. 229-240.

3. (avec O. Delouis) : « Le voyage de Rome dans la fabrique des saints moines byzantins », dans Les mobilités monastiques en Orient et en Occident, de l’Antiquité tardive au Moyen Âge (IVe-XVe siècles), dir. O. Delouis, M. Mossakowska-Gaubert et A. Peters-Custot, Rome, 2019 (Collection de l’École française de Rome, 558), p. 311-336.

Chapitres d’ouvrage

. « Neilos the Younger and Benedict: on the Greek hymns composed by Neilos in Campania », in Greek Monasticism in Southern Italy, The Life of Neilos in Context, éd. I. Murzaku et B. Crostini, Aldershot, Routledge, 2018, p. 308-347.

 / 1