Présentation

L'objectif premier de la formation est d'étudier les nouveaux patrimoines culturels apparus au cours des dernières décennies et depuis peu pleinement intégrés aux politiques culturelles. La valorisation du patrimoine, qui s'est beaucoup diversifiée ces dernières années, est plus que jamais une question majeure de notre société. Pour ce faire, il est nécessaire de rencontrer les acteurs de cette valorisation, d'analyser et d'utiliser les nouveaux outils mis en place, de confronter les attentes des publics et le point de vue des institutions. Ce master vise à former des cadres de la valorisation du patrimoine culturel capable d’articuler une réflexion théorique et une mise en œuvre pratique. L'accent étant mis sur la professionnalisation, des professionnels de la culture assurent plus de 50 % des cours. Par ailleurs, des visites de sites et des projets tuteurés permettent de mettre en application l'enseignement théorique et de se familiariser aux outils numériques. Enfin, deux stages, de 3 mois minimum en 1re année et de 6 mois en 2e année, structurent la formation.

Enseignements

Des enseignements transversaux théoriques (humanités et culture) et pratiques (montage de projets culturels, projets tuteurés, création et numérique) sont assurés dans le cadre du tronc commun (2 jours/semaine aux 1er et 3e semestres).
Dans le cadre du parcours Valorisation des nouveaux patrimoines, alternent des enseignements théoriques, des rencontres avec des professionnels et des visites in situ autour de quelques thématiques : patrimoine culturel au sens traditionnel, industriel et maritime, muséologie et nouveaux patrimoines (artisanal, rural, naturel et immatériel) (3 jours/semaine au 1er et 3e semestres). Cet enseignement est complété par une initiation aux questions juridiques liées au patrimoine, à la rédaction administrative, à l'histoire de l'art et de l'architecture et par un enseignement en langues (2 langues vivantes obligatoires).
Obtenir la certification de guide conférencier est possible à l'issue de la formation, sous réserve de la validation du master.

Stages

Deux stages sont obligatoires.
  • Le premier au semestre 2 a une durée de 3 mois minimum ;
  • le deuxième au semestre 4 est de 3 à 6 mois.
Ces stages s’effectuent en France ou à l'étranger.

Compétences professionnelles visées

L’ambition du master est de préparer aux professions liées aux processus menant de la création culturelle sous toutes ses formes jusqu’à sa réception par des publics diversifiés, tant dans les fonctions de médiation, de valorisation et de communication que dans celles d’expertise des actions et des politiques menées.
Le master forme des cadres experts dans la valorisation patrimoniale au sein du tourisme culturel et de l'animation culturelle des territoires locaux, intervenant sur tous les champs patrimoniaux avec une compétence renforcée sur les nouveaux patrimoines matériel et immatériel. Les pratiques et politiques culturelles sont abordées à travers une démarche interdisciplinaire qui s’appuie notamment sur les outils numériques.  

Public visé

Étudiants de formation initiale ou en reprise d'études titulaires :
  • d'une licence en histoire, histoire de l'art, archéologie, géographie
  • d'une licence ALL (langues, lettres)  

Admission

L'admission en M1 est sélective, sur dossier de candidature et audition.
Les candidatures en Master 2 sont réservées aux étudiant.e.s qui n'ont pas été sélectionné.e.s dans le parcours correspondant de Master 1 à l'Université de Nantes. Sont donc concerné.e.s par une entrée directe en M2 notamment les étudiant.e.s en transfert depuis une autre université, en reprise d'études et souhaitant changer de parcours de Master.

Campagne de candidature pour l'année universitaire 2019-2020
  • Dates d'ouverture du serveur de candidature du M1:
    • Ouverture du serveur: lundi 22 avril 2019
    • Fermeture du serveur: lundi 13 mai 2019
  • Pour déposer votre candidature : rendez-vous sur www.univ-nantes.fr/candidature-master
  • Dans SURF, la composante à sélectionner est "Langues et cultures étrangères"

Effectifs

Effectif attendu :
  • Master 1 : 20 étudiants,
  • Master 2 : 20 étudiants.

Et après ?

Les débouchés

  • Chargé(e) de mission dans les associations à vocation patrimoniale
  • Chargé(e) de mission dans les parcs naturels régionaux
  • Chargé(e) de mission dans les services culturels des collectivités territoriales, des pays d’art et villes d’art et histoire (CIAP), des communautés de communes,
  • Chargé(e) de mission dans les musées, écomusées, espaces de découvertes
  • Chargé(e) de mission dans les musées, les écomusées, les espaces de découvertes
  • Responsable de musée d'entreprise
  • Responsable des visites touristiques en entreprises, en tourisme vert, en tourisme du littoral
  • Animateur(trice) du patrimoine
  • Guide conférencier
  • Attaché(e) de conservation (après concours)
Retour sur la page du Master CCS - Civilisations, Cultures et Sociétés