Décrivez votre parcours universitaire

        Issu d'un Bac S (obtenu en 2008), j'ai effectué une Licence d'Histoire à l'Université de Nantes, en suivant le parcours géographie qui m'a permis de diversifier mes connaissances. N'ayant pas de projet professionnel défini, la Licence d'Histoire m'a permis d'acquérir une culture générale et des méthodes dans l'analyse d'un sujet ainsi que dans l'organisation des idées, compétences utiles dans tous milieux professionnels.
 
        Après la licence j'ai eu l'opportunité d'avoir une expérience de volontariat dans une ONG péruvienne, lors d'une année de césure. Cette première expérience professionnelle, en plus de l'apprentissage d'une langue, a renforcé ma volonté de travailler sur des questions internationales.
L'année suivante j'ai donc effectué le Master 1 Europe et le Monde à l'Université de Nantes dont le second semestre, passé en tant qu'étudiant Erasmus à Lisbonne, où j'ai pu développer mes connaissances en langue (Portugais et Anglais) et sur les questions européennes et internationales avec des notions de droit, d'histoire, de sociologie et de géopolitique. Le mémoire de recherche du second semestre permet de se former à la méthodologie de la recherche universitaire.

        Je suis passé ensuite en M2 IPEI où nous avons approfondi des thématiques du M1 mais aussi eu des formations pratiques à travers des simulations, des interventions de professionnels et le stage du second semestre. J'ai effectué ce stage au sein du service de presse et communication et de la Délégation Régionale de Coopération pour le Cône Sud et le Brésil (DRCCSB) de l'ambassade de France au Chili. Cette découverte d'un milieu professionnel a été très enrichissante et m'a permis de travailler sur des questions de coopération internationale, notamment la coopération décentralisée (entre collectivités territoriales françaises et chiliennes). Le mémoire de stage permet ensuite d'approfondir et de prendre du recul par rapport à ses missions.

Présentez votre parcours professionnel

        Après mes études il n'a pas été facile de trouver un premier emploi, notamment à cause du manque d'expérience par rapport à celui exigé sur les offres de poste. J'ai effectué un volontariat en service au sein de l'association nantaise Nordsud Agir pour le Commerce Equitable (NAPCE) pendant 7 mois.
        L'association a ensuite pu me proposer un contrat de chargé de projets et de communication. Je m'occupe actuellement de différents projets dont notamment le label Etablissement Equitable, en lien avec la Région Pays-de-la-Loire, qui vient valoriser les établissements scolaires qui s'engagent pour une consommation plus responsable.

        En parallèle je prépare les concours d'attaché territorial qui se dérouleront à la fin de l'année 2016.

Quelles compétences, acquises lors de votre cursus en histoire, êtes-vous amené(e) à utiliser dans votre profession ?

        Dans le cadre de mon stage en ambassade ou de mon poste actuel, les compétences acquises lors de la Licence en Histoire m'ont été utiles pour analyser un sujet avec un esprit critique, synthétiser des informations et les retransmettre ou encore pour m'exprimer à l'écrit ou à l'oral.
        Actuellement ces compétences me sont utiles dans le cadre de mes missions de communication et celles de plaidoyer auprès des établissements scolaires et des collectivités territoriales.