Résumé

Ce master propose une solide formation scientifique et pratique dans un domaine en plein essor, particulièrement en archéologie préventive. Il est en prise avec les réalités et nécessités du monde professionnel et les recherches les plus récentes. En savoir plus

Accéder aux sections de la fiche

Détails

Présentation du Master

Modalités d'inscription
Présentation du Master le 3 février 2022 - de 9h à 10h

Candidatures

Procédure de candidature pour l'année universitaire 2022-2023
Deuxième campagne :
Dates d'ouverture du serveur de candidature en M1/M2 :

Capacité d'accueil de la mention

Année 2022-2023

Pour la 1ère année de la mention : 20
Pour la 2ème année de la mention : 20

 

Télécharger la fiche formation :

Présentation

         Le contenu de la formation a été établi dans le souci de représenter l’éventail le plus large possible des orientations multiples, actuellement développées en archéologie, depuis la Préhistoire jusqu’aux périodes les plus récentes, tant sur le plan des savoirs fondamentaux que sur celui des savoir-faire méthodologiques et techniques.
L'objectif est de privilégier les liens entre Archéologie, Archéosciences, Histoire, Archéologie expérimentale, Ethno-archéologie et enjeux patrimoniaux.

         Le Master « Archéologie, sciences pour l’archéologie » est co-accrédité par les universités de :

  • Nantes
  • Rennes 1,
  • Rennes 2,
  • et  Le Mans.


L’enseignement se déroule comme suit :

  • en première année (semestres 1 et 2) l’enseignement se déroule soit à Nantes soit à Rennes 2 ;
  • en seconde année (semestres 3 et 4), les étudiants choisissent l’un des trois parcours suivants :
    • « Préhistoire et archéosciences » (P1 à Rennes 2),
    • « Archéologie des périodes historiques » (P2 à Rennes 2),
    • « Métiers de l’archéologie » (P3 à Nantes).

Concernant Nantes Université, le parcours « Métiers de l’archéologie » est l’héritier d’un DESS du même nom créé en 1995.
À vocation professionnelle, il a dans un premier temps été complété à la rentrée 2012 par un master 2 à finalité recherche, utile à la formation de cadres dans le domaine de l’archéologie préventive et programmée (Master 2 « Archéologie des sociétés et territoires en France métropolitaine »).

En 2017, dans le cadre de la réforme nationale avec la mise en place d’un Master ASA (Archéologie, Sciences pour l’archéologie), le master 2 à finalité professionnelle est devenu le Parcours 4 « Métiers de l’archéologie » tandis que le master 2 à finalité recherche est devenu le Parcours 3 « Archéologie des sociétés et territoires en France métropolitaine ». Depuis avril 2018, ces deux parcours ont été refondus en un seul (cf. détail ci-dessous), conservant cependant l’esprit général des deux parcours éphémères ouverts en 2017-2018, soit une formation plutôt orientée vers des emplois de techniciens et assistants d’études d’une part et sur des emplois de chargés d’études ou de chercheurs d’autre part.

Lieux

Nantes, Rennes 2

Admission

Pré-requis

Formation(s) requise(s)

Le public visé est large, allant des étudiants en formation initiale et en poursuite d'études aux professionnels en activité et souhaitant une reprise d'études en formation continue.

Le master 1 peut être obtenu par validation des acquis de l'expérience, donnant accès ainsi directement aux parcours du master 2.
La VAE peut être indifféremment mise en œuvre auprès de Nantes Université ou de l'Université de Rennes 2.

Candidature

Modalités de candidature

Procédure de candidature pour l'année universitaire 2022-2023

Dates d'ouverture du serveur de candidature en M1/M2 :    

Programme

Master 1 (Nantes) :

  • Au premier semestre :
    • L’UE 1 (Fondamentaux - cycle de séminaires) correspond à un cycle de 6 séminaires de recherche thématique et/ou focalisés sur une période chronologique. Ils sont axés d’une part, sur l’actualité de la recherche archéologique et d’autre part, sur les méthodes et approches nouvelles en archéologie.
    • L’UE 2 (Méthodologie) correspond à un séminaire/atelier d’écriture, soit une aide à la recherche et à la construction d'un mémoire. L’objectif étant d’accompagner l’étudiant dans l’élaboration de son premier travail de recherche.
    • L’UE 3 (Outils techniques) est destinée à fournir aux étudiants les bases élémentaires de certaines spécialités, ainsi qu’une certaine aisance dans la manipulation d’outils techniques devenus incontournables. L’étudiant doit choisir 6 outils obligatoires sur les 15 proposés à Rennes et à Nantes.
    • Enfin, l’UE 4 (Langue et/ou immersion professionnelle) est adaptée à la discipline archéologique.
  • Au second semestre :
    • L’UE 1 (Fondamentaux) correspond à un cycle de 3 conférences, axées d’une part, sur l’actualité de la recherche archéologique et d’autre part, sur les méthodes et approches nouvelles en archéologie. Ce cycle de conférences scientifiques et techniques, suivis d’échanges et de débats, est par ailleurs un moyen supplémentaire de préparer et d’intégrer progressivement l’étudiant dans un circuit professionnel.
    • L’UE 2 (Méthodologie), correspond à un séminaire/atelier d’écriture, soit une aide à la recherche et à la finalisation d'un mémoire. L’objectif étant d’accompagner l’étudiant dans l’élaboration et la soutenance de son premier travail de recherche.
    • L’UE 3 (Outils techniques), est destinée à fournir aux étudiants les bases élémentaires de certaines spécialités, ainsi qu’une certaine aisance dans la manipulation d’outils techniques devenus incontournables. L’étudiant doit choisir 6 outils obligatoires sur les 15 proposés à Rennes et à Nantes.
    • L’UE 4 (Immersion professionnelle) correspond à une ou plusieurs séances externalisées (visite d’un site archéologique, d’un chantier archéologique en cours de fouille ou d’une exposition).

Master 2 : parcours « Métiers de l’archéologie » (Nantes)

L'année universitaire se divise en deux périodes :

  • Au troisième semestre (de septembre à décembre), toutes les unités d’enseignement sont communes à l’ensemble des étudiants inscrits. Ce semestre est axé sur une formation théorique qui porte autant sur la culture archéologique générale (séminaires) que sur la connaissance des techniques et méthodes de l'archéologie ou des organismes de recherche et de la législation en vigueur. S’y ajoutent une formation au PSC1 (brevet de secouriste), ainsi qu’un entraînement régulier à la production d’écrits scientifiques (dossiers de séminaires) et de communications orales (journée de formation aux oraux de concours).
    L’ensemble, réparti sur 13 semaines, représente 296 heures de cours (60h de cours magistraux ; 236h de travaux dirigés) auxquelles s’ajoute la journée de formation au PSC1.
  • Au quatrième semestre (de janvier à juin), en revanche, l’UE « Professionnalisation » comprend deux éléments constitutifs au choix : l’un est intitulé » « option archéologie préventive », avec participation à des stages (individuels et collectifs) et production d’un rapport de stage ; l’autre «option recherche», avec rendu d’un mémoire.

Au troisième semestre, les intervenants sont représentatifs de la diversité du milieu professionnel de l’archéologie et garantissent le sérieux de la formation. Ils appartiennent à plusieurs institutions : Université, Centre National de la Recherche Scientifique, Direction Régionale des Affaires culturelles, Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (Inrap), Services de collectivités, opérateurs privés, Laboratoire de restauration Arc’Antique, Musée Dobrée, Adramar, etc.
Précisons enfin que ce parcours « Métiers de l’archéologie » s’appuie sur l’Unité Mixte de Recherche 6566 CNRS (Universités de Rennes 1, Rennes 2 et Nantes) ; le Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences et Histoire (CReAAH), qui dispose à Nantes d’un Laboratoire de recherche Archéologie et Architectures (LARA).

Équipe pédagogique

Les intervenants au sein de la formation se distribuent entre enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs de recherche ou d'étude et professionnels, avec des proportions variables en fonction des parcours.
À Nantes, l’équipe réunit un professeur, quatre maîtres de conférences, un attaché temporaire d’enseignement et de recherche et un directeur de recherche CNRS.

Et après ?

Niveau de sortie

Bac+5 (Niveau 7)

Compétences visées

Référentiels de compétences : RNCP, Répertoire spécifique, RAC, ...

Consulter la fiche RNCP n°31490 relative à ce diplôme

Concernant les Licences, Licences professionnelles et Master, enregistrés de droit au RNCP, une fiche nationale permet de définir les dénominateurs communs au niveau de la mention du diplôme pour chacune des universités proposant cette mention.

Qu'est ce que le RNCP?

Le répertoire national de la certification est une grande base de données nationale qui recense l'ensemble des formations reconnues en France incluant les compétences attendues, les modalités d'accès ou encore des informations sur le parcours et la pédagogie. Nantes Université a fait le choix de présenter son offre de formation en y intégrant les fiches RNCP. Le RNCP contient des fiches descriptives de chaque formation. L'objectif étant de rendre visible et attractive l'offre de formation.


 

Poursuites d'études

À l'issue des masters P1, P2 et P3, les étudiants peuvent éventuellement poursuivre en thèse de doctorat, au sein de l'une des universités partenaires.

Contacts

Renseignement

Contact master 1 (Nantes Université) :
Jimmy MOUCHARD

Contact master 2 Parcours "Métiers de l'archéologie" (Nantes Université) :
Jimmy MOUCHARD