Présentation

SOLID Le master Études Européennes et Internationales- Parcours Métiers de la solidarité internationale (SOLID) forme des spécialistes des actions de solidarité et de coopération internationale.

Il prend la suite de l’option internationale de l’ancien master IPEI qui forme des étudiants dans ce secteur depuis 16 ans.
Il apporte une bonne connaissance des acteurs locaux, nationaux, européens et internationaux de toute nature qui portent des projets de coopération décentralisée, d’aide  au développement et d’action internationale.
Résolument pluridisciplinaire et professionnalisant, le master SOLID repose sur l’acquisition d’une solide connaissance des grands enjeux du monde contemporain, de la coopération internationale et du développement.
Il propose une spécialisation dans le montage, la conduite et l’évaluation de projets internationaux, et plus généralement dans les métiers liés aux politiques de coopération et de solidarité internationale.

 

Les compétences visées

  • Connaître les acteurs de la coopération internationale à différentes échelles (institutions régionales, nationales, européennes et internationales : acteurs non gouvernementaux)
  • Connaître les politiques de coopération et d’aide au développement
  • Maîtriser les grands enjeux et débats de la solidarité internationale
  • Traiter, critiquer et analyser des informations, construire des hypothèses et bâtir une démonstration scientifique
  • Monter, piloter, gérer et évaluer un projet international
  • Maitriser les tâches de conception, d’élaboration et de mise en œuvre
  • Travailler en équipe sur des projets collectifs
  • Capacité d’expression orale en public, animation et dynamique de groupe
  • Organiser son temps, respecter des règles, travailler avec rigueur
  • Connaissance pratique d’un milieu professionnel dans le secteur d’activité ciblé
  • Maitrise de la communication écrite et orale en anglais
  • Expérience de la mobilité internationale et de l’interculturalité

Le programme de la formation

Le parcours SOLID offre un enseignement pluridisciplinaire (domaines Sciences humaines et sociales et Droit économie gestion) sur les relations internationales, l’étude du monde contemporain, la coopération internationale, les grands enjeux de la solidarité internationale et de l’aide au développement (histoire contemporaine de l’Europe, relations internationales, droit international et droit européen, politiques européennes, géographie).
Il offre également de nombreux enseignements de professionnalisation (montage et gestion de projets, négociation, projets tutorés). L’anglais est obligatoire, avec une LV2 au choix (allemand, espagnol ou italien).

La formation s’organise sur deux années, avec un tronc commun réunissant les trois parcours du master EEI, et une spécialisation et une professionnalisation progressive.
  • Semestre 1 de M1 :
    • Intégration européenne et mondialisation; Mondes contemporains; Enjeux régionaux et coopération internationale; Langues vivantes; Professionnalisation.
  • Semestre 2 de M1 :
    • Mobilité européenne obligatoire (Universités partenaires ou stage court); Rédaction d’un mémoire de recherche.
  • Semestre 3 de M2 :
    • Europe et mondialisation; Acteurs et débats de la solidarité internationale; Enjeux de la coopération internationale (migrations, gestion des conflits, action humanitaire); Langues vivantes; Professionnalisation
  • Semestre 3 de M2 :
    • Stage long de 4 à 6 mois en France ou à l’étranger; Soutenance d’un mémoire de stage.

Les + de la formation

  • Des enseignements pluridisciplinaires de qualité sur les grands enjeux du monde contemporain
  • Une formation fortement professionnalisée (UE de professionnalisation, stage long de 4 à 6 mois, intervenants professionnels, présentation d’acteurs)
  • Un enseignement par la pratique en équipe et en autonomie (projets tutorés en M1 et clinique de projets en M2)
  • Un enseignement renforcé en anglais, une partie des enseignements disciplinaires en anglais, et une seconde langue vivante
  • Une mobilité internationale obligatoire au semestre 3
  • Une participation forte des étudiants dans le cadre de l’association 2 AMI et du réseau d’alumni

Les débouchés

Les métiers :

  • Chef de projet de coopération et d’action internationale
  • Chargé de mission de coopération décentralisée
  • Responsable de l’action internationale
  • Responsable d’ONG de coopération et de solidarité
  • Chargé de mission Responsabilité Sociale des Entreprises à l’échelle internationale
  • Chargé de plaidoyer
  • Chargé de mission éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale

Les secteurs d’activités :

  • Administrations publiques régionale et locale, France et Europe
  • Administrations publiques nationales et services déconcentrés de l’Etat
  • ONG et associations de solidarité internationale, coopération et aide au développement
  • Fondations de développement
  • Aide, soutien et accueil des migrants
  • Éducation à la coopération et à la solidarité internationale
 

Candidatures

Capacité d’accueil de la  Mention

Mention

170

Capacité d’accueil du Parcours

Parcours

15

Qui peut candidater ?

  • Le parcours SOLID s’adresse à des étudiants titulaires d’une Licence (dans la limite des places disponibles et après examen du dossier par la commission d’admission) en :
    • Sciences humaines et sociales (Histoire, sociologie, géographie, autres),
    • en Droit et sciences politiques,
    • en Langues et civilisations ,
    • en LEA.
  • Une attention particulière sera donnée :
    • aux résultats académiques,
    • à une bonne maîtrise de l’anglais,
    • à la motivation pour les études internationales,
    • au projet professionnel,
    • à l’expérience internationale.
  • Les étudiants étrangers seront soumis à la même procédure.

Procédure de candidatures

Se référer à l'encadré.

   


Les attendus

  • Présenter des résultats académiques très satisfaisant dans les enseignements fondamentaux de la Licence suivie
  • Proposer un projet professionnel convaincant adapté aux métiers débouchés de la formation dans la lettre de motivation
  • Présenter des résultats académiques très satisfaisant en Anglais du baccalauréat à la L3 (expression orale et écrite) (niveau B2 minimum/C1 recommandé)
  • Exprimer une motivation pour la formation, ses champs disciplinaires et ses secteurs professionnels dans une lettre de motivation correctement rédigée
  • Faire état d’une expérience à l'international dans un cadre universitaire ou autre incluant une mobilité
  • Faire état d’un engagement associatif et/ou citoyen démontrant une capacité à s’investir et /ou un esprit d’équipe
Retour sur la page du Master EEI - Études européennes et internationales