zoé

Décrivez votre parcours universitaire

J'ai effectué une Licence d’Histoire en Sciences Humaines et Sociales et un Master Civilisations, Cultures et Sociétés parcours Valorisation des Nouveaux Patrimoines à l’Université de Nantes.

Présentez votre parcours professionnel

Durant ma licence, j'ai effectué plusieurs stages courts pendant les congés universitaires : au Musée Hèbre Art et Histoire de Rochefort (17), au Château de Tiffauges (85) et au Palais de Justice de Nantes (44). J'ai aussi participé au Festival d'histoire "Nous Autres" à Nantes. Ces expériences m'ont permis de découvrir le métier de médiateur culturel au sein d'un musée et d'un site historique. Elles ont confirmé mon envie de travailler dans la valorisation du patrimoine.
Le parcours professionnalisant du master Valorisation des Nouveaux Patrimoines a été un atout grâce aux deux stages longs que j'ai réalisés. En master 1, j'ai intégré le service patrimoine de la Ville de Royan (17), labellisée Ville d'art et d'histoire, où j'ai mené des actions de médiation (visites, animations jeune public) et de valorisation (exposition, publication). En master 2, j'ai effectué mon stage au sein de la mission patrimoine de la ville de Saint-Nazaire (44) et ai participé à la candidature au label Ville d'art et d'histoire et à sa médiation auprès des publics.

J'ai développé lors de ces stages un attrait fort pour le patrimoine du XXe siècle et notamment l'histoire de la Reconstruction après-guerre. J'ai axé mon apprentissage sur le label Villes et Pays d'art et d'histoire et ai tissé des liens au sein du réseau national.
A la sortie du master, j'ai travaillé 1 mois à la ville de Saint-Nazaire sur les Journées Européennes du Patrimoine.

Après quelques mois de recherche, je suis devenue animatrice de l'architecture et du patrimoine au Pays d'art et d'histoire des Hautes Terres Corréziennes et de Ventadour (19). Ce poste est passionnant car les missions sont très variées : je coordonne le service patrimoine, je fais de la médiation lors d'animations auprès des publics adultes et jeunes, j'ai un rôle de conseil sur les projets patrimoniaux menés sur le territoire, je mène des projets de valorisation patrimoniale... Un métier où l'on apprend beaucoup, où l'on travaille avec de nombreux interlocuteurs différents et où on garde le lien humain, essentiel pour la transmission des patrimoines.

Quelles compétences, acquises lors de votre cursus, êtes-vous amenée à utiliser dans votre profession ?

La capacité à s'adapter à des nouveaux sujets, nouveaux territoires, nouvelles équipes de travail et interlocuteurs ou aux imprévus.
La méthode de travail mobilisant de la recherche, de l'apprentissage et de l'analyse, qui me permet de développer vite mes connaissances sur les patrimoines.
La polyvalence et le travail en équipe, essentiels au sein d'un Pays d'art et d'histoire pour travailler sur les diverses missions et avec les nombreux interlocuteurs (élus, partenaires, experts du patrimoine, publics...).
La carte de guide-conférencier, obtenue grâce à la certification organisée pendant le master.