La diversité ordinaire des parcours scolaires du secondaire, les singularités personnelles et la dernière réforme du baccalauréat avec les spécialités et leurs associations complexes expliquent l’hétérogénéité de nos étudiants de première année tandis que la dernière va contribuer à l’accentuer certainement encore davantage.

L’UFR Histoire, Histoire de l’art et Archéologie a fait le choix de l’ouverture au plus grand nombre pour accueillir tous les lycéens désireux de poursuivre leur passion pour l’histoire et de découvrir deux disciplines nouvelles : l’histoire de l’art et l’archéologie, dans ses deux licences mentions « Histoire » et « Histoire de l’art et Archéologie» à côté d’une formation sélective – la licence histoire « parcours Europe ».

Parcoursup

En choisissant d’intégrer pleinement le dispositif parcoursup à la rentrée 2019, l’UFR a fait le choix de moyens supplémentaires lui permettant de renforcer les dispositifs pédagogiques d’accompagnement à la réussite dont elle s’est dotée ces 5 dernières années et non pas d’une sélection de ses étudiants puisque nous répondons favorablement à toutes les candidatures « oui » et « oui si ».

Cette réussite passe d’abord par la reconnaissance, lucide et nécessaire, des inégalités de maîtrise des attendus de nos licences.
Il est apparu aux yeux des équipes pédagogiques des deux départements d’histoire et d’histoire de l’art et archéologie que ne pas le faire était d’une certaine manière renoncer à notre objectif qui est la réussite de tous nos étudiants quelles que puissent être les difficultés avec lesquelles ils arrivent parmi nous. Ce diagnostic, nous pouvons le poser plus facilement et plus sereinement grâce aux outils différenciés de remédiation et de consolidation pédagogiques dont nous disposons. Ces aménagements permettent de personnaliser les réponses données aux difficultés et aux inégalités disciplinaires de départ sans négliger pour autant de satisfaire, pour ceux qui arrivent avec un bagage scolaire très satisfaisant, des curiosités différentes.
Ce point central sera certainement l’un des enjeux de la prochaine offre de formation déployée en 2022.

Les dispositifs pédagogiques d’accompagnement à la réussite

À côté donc d’outils communs à l’ensemble des étudiants, qu’ils soient partie prenante de nos maquettes de formation, les « groupe-classes », ou qu’ils soient des auxiliaires à la réussite, comme le tutorat pédagogique et le dispositif « Voltaire », tous deux obligatoires, l’UFR dispose de deux dispositifs adaptés aux difficultés particulières des étudiants de première année : les parcours accompagnés et le dispositif RéusTertre.

LES PARCOURS ACCOMPAGNÉS

Afin de favoriser la plus grande réussite de ses étudiants, l’UFR Histoire, Histoire de l’art et Archéologie a mis en place à la rentrée 2019 un parcours accompagné obligatoire à destination des étudiants de première année pour lesquels les commissions d’examen des vœux ont donné un « oui si » à leur candidature sur Parcoursup.

Il consiste en un renforcement horaire de 4 heures hebdomadaires décliné sous la forme d’un tutorat d’accompagnement de 3 heures en présentiel, auxquelles s’ajoute une heure en distanciel.

Mis en place durant le 1er et le 2e semestre de l’année universitaire, cet enseignement vise :

  • l’amélioration de l’expression orale et écrite des étudiants
  • l’appropriation particularisée de la méthodologie du travail universitaire (MTU)
  • l’accompagnement individuel de l’étudiant dans l’acquisition des outils et de la démarche intellectuelle propres aux sciences humaines et aux disciplines enseignées dans la composante.

Contacts :
Référent enseignant : Emmanuel LAMOUCHE
Référente pédagogique et administrative : Gaëlle HOLLANDE

DISPOSITIF RÉUSTERTRE

Le dispositif RéusTertre est à destination des étudiants issus de bac professionnel ou technologique.
L’université vous propose un aménagement de la première et de la deuxième année de licence pour vous accompagner et vous aider à réussir.

Le dispositif RéusTertre c’est :
  • les années de Licence 1 et Licence 2 étalées sur 3 ans
  • votre emploi du temps de Licence 1 allégé dans les matières disciplinaires de votre parcours de formation
  • un accompagnement spécifique intégré dans votre semaine de cours pour vous permettre de :
    • construire votre projet d’études, à partir de vos qualités et vos centres d’intérêts ;
    • améliorer votre expression écrite et orale, et développer votre culture générale ;
    • réaliser un projet tuteuré encadré par des tuteurs étudiants qui vous aideront dans sa réalisation et vous accompagneront dans la construction de votre projet de formation.

La participation à ce programme se fait sur la base du volontariat, les places sont limitées. Il vous sera demandé à la rentrée de vous déclarer volontaire.

Contacts :
Référent enseignant : Emmanuel LAMOUCHE
Référente pédagogique et administrative : Gaëlle HOLLANDE
Secrétariat de scolarité histoire de l'art et archéologie: Anne-Marie THIEVIN
Secrétariat de scolarité histoire: secretariat.histoire.licences@univ-nantes.fr
 

Vous pouvez télécharger une présentation du dispositif RéusTertre

On en parle aussi dans la presse



 / 1



TUTORAT PÉDAGOGIQUE et PROJET VOLTAIRE

C’est dans le cadre du tutorat pédagogique qu’est initiée et controlée la participation des étudiants au dispositif Voltaire.
Conduit par un étudiant de Master, chaque groupe de tutorat permet aux étudiants de Licence 1 de compléter l’offre d’enseignement de la maquette en proposant des exercices de soutien, d’accompagnement pédagogique et de renforcement des apprentissages.
Ce tutorat est obligatoire et se déploie aux semestre 1 et 2.

Adossé à l’offre de formation commune aux étudiants de première année, le dispositif Voltaire a été mis en place depuis la rentrée 2017.
Obligatoire dans la scolarité, il offre aux étudiants toutes les ressources nécessaires à une expression écrite de qualité, indispensable dans le cadre d’une formation en sciences humaines et sociales, et les outils nécessaires à son amélioration.
Voltaire

LES GROUPES-CLASSES

Les groupes-classes permettent d’approfondir une étude historique, archéologique, architecturale ou iconographique mais aussi d’exercer son esprit critique et d’améliorer son expression écrite.

L’étudiant apprend à problématiser un sujet, à rédiger une introduction de dissertation et à construire un plan détaillé. Le groupe est amené à effectuer des recherches documentaires, à rédiger des synthèses courtes sur des cas précis (à partir de documents étudiés en classe) et à savoir les utiliser dans une dissertation. L’évaluation comprend des écrits et des oraux dans le cadre d’un contrôle continu.
En Histoire de l’art et en Archéologie, les groupes-classes sont essentiellement axés sur l’analyse de la production artistique et de la documentation générée par les fouilles archéologiques